Cinéclub / Afrika Film Festival : « Enterrés »

Diffusion du film « Enterrés » suivi d’un échange avec l’actrice Lucie Memba Bos dans le cadre du festival du film Africain de Cologne

Dans le cadre du Festival du film africain de Cologne, l’Institut français Bonn présente le long métrage « Enterrés » de Françoise Ellong.

(CM/2020) 88 min, original avec sous-titres anglais.

Vous pourrez ensuite participer à une conversation avec l’actrice Lucie Memba Bos.

Synopsis :

À l’initiative de Ndewa, quatre amis d’enfance se retrouvent après les funérailles de leur ancien directeur d’orphelinat. A 39 ans, Ndewa est le plus âgé d’entre eux, et il n’est pas le seul dont la vie ne va pas très bien à ce moment-là. Tous acceptent donc son idée : chacun d’entre eux veut enterrer un objet ou un symbole du passé au lieu de rencontre solitaire pour les aider à réfléchir à leurs propres perspectives et à commencer une nouvelle vie. Lorsque Ndewa veut enterrer une clé, une sorte de jeu de mémoire commence et fait resurgir les vieux démons. Un par un, les amis se souviennent de leur enfance dans la maison d’enfants gérée par des moines. Et ils se souviennent de « Papa », le prêtre responsable du foyer qui avait toujours cette clé sur lui.

Le film de Françoise Ellong est une prise de position contre le silence que la puissante institution de l’église utilise comme une arme pour supprimer les victimes d’abus au nom de la religion. Le film soulève également la question de la responsabilité de tous ceux qui gardent le silence sur la souffrance des personnes concernées – voisins, parents ou responsables de ces institutions. C’est un véhicule fascinant qui examine le traumatisme, alternant entre le thriller psychologique et le drame de chambre.

Françoise Ellong

Née à Douala en 1988, la scénariste et réalisatrice bénino-camerounaise Françoise Ellong a rejoint son oncle à Brunoy, en France, à l’âge de onze ans. Elle y écrit ses premières histoires et participe au Prix International du Jeune Écrivain de Langue Française (anciennement Prix du Jeune écrivain francophone ; concours pour les jeunes auteurs de langue française). Le jury a salué sa nouvelle Journal intime d’un meurtrier et l’a encouragée à se consacrer aux scénarios. À ce jour, Ellong a écrit et réalisé neuf courts métrages primés. Elle enseigne l’écriture de scénarios à Yaoundé. Son premier long métrage, W.A.K.A., a été projeté dans 30 pays et a remporté sept prix internationaux. Elle prépare actuellement trois longs métrages et une série télévisée panafricaine.

Inscription auprès d’Amélie Grondin : kulturassistent@uni-bonn.de

 

Voir toutes les évènements